Japon : les premiers impacts du séisme sur l'industrie high-tech


05 Avril 2011

Il serait illusoire de croire que le séisme que vient de subir le Japon n'aura pas également de conséquences sur l'industrie des nouvelles technologies. Les dégâts sur les bâtiments vont coûter cher en réparation, ce qui devrait se traduire chez nous par des annulations, retards, hausses de prix... 

Les dégâts directs

Les constructeurs sont plus ou moins touchés, selon l'emplacement géographique de leurs infrastructures. Si Nintendo n'est pas touché, ses usines et bureaux étant à Kyoto, Sony et Panasonic ont beaucoup souffert. Les deux géants ont en effet d'importantes usines du côté de Sendai, ville proche de l'épicentre du séisme et touchée par le tsunami. Chez Sony, un site a carrément été englouti sous la vague. Cinq autres sont à l'arrêt et ont besoin de réparations. Panasonic a trois usines malheureusement situées, entre Sendai et la très instable centrale nucléaire Fukushima. C'est la branche photo du constructeur qui a beaucoup souffert, puisque l'usine où sont assemblés les appareils photos Lumix et celle où sont construit les objectifs sont sérieusement endommagées.

Source : http://www.commentcamarche.net